site de rencontre gnanhi

Amandine et moi dûmes quitter la ville pendant un certain temps.
Espérant faire escale chez un frère qui vivait dans une petite ville située sur laxe Bouaké-Abidjan.
Comme elle les avait corrompus, ils lont cru.
Elle a pleuré, sest jetée sur moi, a déchiré mes habits.Mais dans la ville où jétais, il devenait de plus en plus difficile de lui mentir.Elle ma offert 7 millions pour faire mes propres achats.Mes affaires marchaient relativement bien.En cliquant sur le site ou en le parcourant, vous nous autorisez à collecter des informations sur et en dehors de Facebook via les cookies.Elle est allée chez un grand marabout pour lancer un sort à ma femme.Mais mes amis ne lentendaient pas de cette oreille.On le rapporta à ma «gnanhi».Je ferai ainsi dune pierre deux coups : avoir une compagne pour adoucir mon célibat et un soutien financier de taille.Et comme je lavais prévu, après quelques mois dintense relation, nous avons fait tous les deux un voyage à Dubaï.Ce nétait pas bien, cétait impitoyable de ma part.Elle est revenue un mois plus tard.




En outre, rien ne me garantit que je connaîtrai le même succès ailleurs.Mais lenvie de se venger était toujours aussi forte chez ma «gnanhi».Je la lui ai laissée.Ma chérie doit-elle demander une affectation? Jai mis mon plan de séduction en marche.Parole de Gnanhi.I.
Il faut dire que de ce côté-là, je mettais le paquet.
Jétais reconnaissant envers ma maitresse et bien quelle se montre souvent possessive et dune jalousie maladive, jévitais de faire des histoires avec elle.


[L_RANDNUM-10-999]