je regarde pour un ami à bosa des annonces plus récentes

Sur quoi le roi pouvait-il bien reigner?
J'aurais aimé dire: "Il était une fois un petit prince qui habitait une planète à peine plus grande que lui, et qui avait besoin d'un ami" Pour ceux qui comprennent la vie, ça aurait eu l'air beaucoup plus vrai.
Mais sa planète est vraiment trop petite.
Il pencha la tête vers le dessin: -Pas si petit que ça Tiens!Jérémy Jai fini avec mes études classiques, jai voulu avoir une profession mais je ne voyais pas lissue de chat nrj rencontres tout cela, jai toujours demandé a dieu douvrir la porte de la Fac pour annonces personnelles des femmes moi et Il a écouté mes prières jai trouvé une bourse détude.Mais je me rappelai alors que j'avais surtout étudié la géographie, l'histoire, le calcul et la grammaire et je dis au petit bonhomme (avec un peu de mauvaise humeur) que je ne savais pas dessiner.Les hommes on oublié cette vérité, dit le renard.Et si la planète est trop petite, et si les baobabs sont trop nombreux, ils la font éclater.Puisque c'est elle que j'ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire.Et de nouveau, sans comprendre pourquoi, j'éprouvai un chagrin bizarre.




Mais non, des petites choses qui brillent.Bien sûr, lui dit le roi.Vous pouvez même choisir vos destinations préférées pour recevoir des offres personnalisées."Horreur des courrants d'air ce n'est pas de chance, pour une plante, avait remarqué le petit prince.Ca c'est plus amusant que la visite du roi, se dit en lui même le petit prince.Mais tu as été aussi sot que moi.Mais toutes ces étoiles-là elles se taisent."S'ils voyagent un jour, me disait-il, ça pourra leur servir.Je fais là un travail terrible.
Ca fait donc cinq cent un millions six cent vingt-deux mille sept cent trente.


[L_RANDNUM-10-999]