femme mariée cherche homme à huaraz

«Très facile» quils disaient, «si vous parlez espagnol!» ont-ils ajouté!
Plus aucun panneau, et trois choix qui soffrent à nous : la route à droite, la route à gauche, ou un semblant de chemin à travers champs.
Cette fois, nous sommes complètement perdus!Était-ce pour notre couleur de peau?En à peine 10 minutes, nous arrivons sur le second site.Les sites de Wilcahuain Près de 40 minutes plus tard, nous arrivons essoufflés, fatigués et assoiffés au premier site de Wilcahuain.Lentrée est de 5 soles.Finalement, nous nen avons pas eu besoin.Le mini-trek sannonce comme une partie de plaisir.Mais ce nest pas les site de rencontre inchallah mon compte ruines quils prennent en photo Cest nous!Au détour dun chemin dans les Andes (Willcahuain) Arrivés à une nouvelle intersection, à nouveau 3 choix : nous sortons le plan Cette intersection ne devrait pas exister!Nous croisons des bûcherons, ainsi quune Péruvienne à moitié nue, revenant de sa toilette dans la rivière.Oui, cest là que nous voulons aller!
Ça a été terrible.




Nous voici arrivés par celui-ci!Nous redescendons à la recherche dune route principale et trouvons un jeune homme se cherche partenaire catholique reposant dans son minibus, face à une église.Nos habits techniques qui nous conféraient un look extra-terrestre?Il nous rassure : comme nous parlons espagnol, nous pourrons nous débrouiller «si jamais» nous nous perdons.Après avoir enjambé ce mini-zoo, nous finissons par rejoindre la route principale.Une classe décole secondaire arrive Armés de leurs appareils photo, les flashs crépitent.Nous croisons une Péruvienne en habit traditionnel qui nous salue chaleureusement.Wilcahuain à 3400.Nous avions 19 ans.
Mince, nous avons fait un sacré détour, nous avons entamé la descente il y a près de 2 km, et depuis cet embranchement, litinéraire le plus sûr pour ne pas nous perdre à nouveau fait près de 6 km.




[L_RANDNUM-10-999]